Retour vers accueil
Liste des Grandes Courses Alpinisme
SNGM
Pic Coolidge et traversée des Ecrins

Pic Coolidge et traversée des Ecrins

Pour changer un peu de Chamonix avec Marie-Aude et Guillaume nous avons passé les 3 derniers jours d'août 2009 en Oisans.
Guillaume sur la moraine de Bonne Pierre, vallon qui à mes yeux représente bien l'Oisans sauvage :

Le 1er jour avant de monter au refuge Temple-Ecrins, nous avons grimpé au site d'escalade des Vernis près de Bourg d'Oisans.
C'est un petit site à l'ombre le matin très intéressant du 4b au 5c.
En plus de l'interêt des jolies voies, plusieurs voies en fissures permettent de s'exercer à la pose des friends :

Guillaume et Marie-Aude au col de la Temple 3301m, les premiers rayons de lumière sont toujours un enchantement :

Un peu haut dessus du col de la Temple, malgré un système de vires qui facilite énormément le passage il faut faire un peu d'escalade très facile :

Dans la partie finale de l'ascension pour accéder au sommet du Pic Coolidge 3775m soit on peut rester dans les couloirs rocheux sous le sommet mais il y a un risque de chutes de pierres soit on peut s'exercer au cramponnage si on est assez sûr de sa technique.
Derrière nous la face nord de l'Ailefroide est au soleil alors que séparée par l'arête de Coste rouge la face Nord-Ouest de l'Ailefroide est encore dans l'ombre :

Jouissif non!

Petite pause dans la traversée des Ecrins à la recherche du soleil :

Derrière Guillaume, le Fifre 3699m, le Coolidge 3775m et les Ailefroides 3954m, à droite de l'Ailefroide, les Bans 3669m.
Escalade facile III/III+ et pentes de neige et glace 45°, font de la traversée des Ecrins une course AD complète :

Cette voie qui s'insinue de façon très intelligente dans le versant Sud-ouest des Ecrins a été ouverte le 2 septembre 1880 à la montée et à la descente par Henry DUHAMEL, Pierre GASPARD père et fils.
Iils n'avaient pas froids aux yeux les anciens!!
Monter passe encore mais de là à redescendre par là ça devient du vice!!

Avec un tel temps au sommet des Ecrins 4102m, la vue sur l'arc alpin est forcément imprenable!

A gauche de la croix la Meije 3982m, le Pavé 3823m et le Gaspard 3881m et au fond à droite le Mont-Blanc 4810m.
Nous avons mis un peu moins de 6h du refuge au sommet puis au sommet une bonne pause de près d'une heure.

La Barre des Ecrins 4102m depuis la voie normale sous la brèche Lory 3974m :

Toujours la Barre des Ecrins mais depuis le col des Ecrins 3367m, en cas de chutes de séracs la trace semble à l'abri mais seulement de quelques mètres, cette année encore mieux vaut ne pas traîner sous les séracs :

La descente des câbles du col des Ecrins puis le vallon de Bonne Pierre, une bagatelle qui nous prendra 3h pour rejoindre la Bérarde.
Au total nous avons mis 11h40 du refuge Temple-Ecrins à la Bérarde :


 

© grandes-courses-alpinisme.com 2005-2017
Alpinisme - Webmaster - Conception : Béatrice Cardinale
Téléphone : 04.93.13.93.34 / 06.07.58.61.82 - Conditions de vente
Email :
Valid XHTML 1.0!