Retour vers accueil
Liste des Grandes Courses Alpinisme
SNGM
Piz Badile : voie Cassin

Piz Badile : voie Cassin

Jeudi 1er août 2013, avec Jean-Claude nous avons fait la mythique voie Cassin, au Piz Badile, 3305m, TD, 6a maximum, 800 mètres.

Riccardo Cassin un des alpinistes qui a le plus marqué l'alpinisme, les voies Cassin offrent plus que le simple bonheur de gravir une voie, ce sont des itinéraires qui permettent de partager des monuments d'Histoire.

Quelques dates qui ont marquées cette voie :
- ouverture en 3 jours de juillet 1937 par Riccardo Cassin, Luigi Esposito et Vittorio Ratti qui rattrapent Mario Molteni et Giuseppe Valsecchi.
- première ascension à la journée en 7h30 en 1948 par Louis Lachenal et Lionel Terray.
- première solitaire par Hermann Buhl en 1952.
- en 1989, Riccardo Cassin refait sa voie à plus de 80 ans!

Magnifique coucher de soleil sur le Cengalo 3367m et le Piz Badile, la voie Cassin se déroule dans la face à l'ombre au centre de la photo :

Au terminus de la route nous avons de la chance il fait grand beau et nous pouvons profiter de la tranquillité des alpages :

Il faut compter 2 petites heures de marche pour rejoindre le refuge Füra 1904m :

Depuis le refuge la vue est vraiment superbe :

Un repérage de l'approche me permet de rencontrer des bivouaqueurs :

Puis de profiter des lumières somptueuses du coucher de soleil sur la face nord-ouest du Cengalo et sa voie Gaiser - Lehmann de 1937 :

Le lendemain l'accès au pied de la voie Cassin demande 2 bonnes heures :

Une fois au pied du Spigolo Nord :

Il faut encore désescalader pour atteindre la vire de départ. Cette année le névé n'est pas gênant et les crampons s'avèrent facultatifs :

Du pied la paroi est spectaculaire :

Une première longueur assez raide en 5c,

donne accès aux premières dalles :

Avant la vire médiane on rencontre une première section difficile :

Un court surplomb conduit à la vire médiane :

Jean-Claude au début de la vire médiane :

Privilège extrême nous sommes quasiment les seuls dans la paroi!
Loin devant une cordée nous devance, plutôt en haut à droite de l'image :

Au-dessus de la vire médiane, un point clef de l'itinéraire! Commencer par le dièdre de gauche, c'est une des longueurs dure où les friends sont bien utiles, puis après une vingtaine de mètres basculer dans la fissure de droite :

Derrière-nous la vue est très belle :

De l'autre côté la vue sur le Cengalo et son éperon nord-ouest Gaiser - Lehmann est également très chouette :

Au dessus de nous de superbes longueurs nous attendent :

Ambiance géniale propre au Badile, sur les côtés il y a des dalles à perte de vue.
Cassin, quel génie d'avoir su dénicher cet itinéraire :

Comme souvent dans les voies historiques l'itinéraire s'ingénie à chercher les lignes de faiblesses. Ci-dessous la voie traverse un peu à gauche pour rejoindre la fissure - cheminée terminale :

Jean-Claude arrive au pied de la cheminée :

Malgré une apparence de dièdre il vaut mieux employer les grands moyens...

Ramoner avec le sac vaché entre les jambes nous a semblé la technique la plus efficace :

Une dernière très jolie longueur mène au Spigolo nord :

Jean-Claude confortablement installé au dernier relais dans la face :

La sortie sur l'aérien Spigolo nord offre de la très belle escalade sur un granit incroyablement compact :

A la sortie de la voie la vue est grandiose :

Quelques jolies longueurs supplémentaires, :

parfois étonnamment aériennes pour la fin d'une voie cotée D, :

nous conduisent au sommet.
Nous avons mis 7h15 de l'attaque au sommet :

Nous avons choisi de descendre par la raide voie normale :

L'arrivée au refuge Gianetti 2534m est un enchantement :

Du sommet nous avons mis 2h45 pour rejoindre le refuge :

En soirée, les brumes se dégagent et nous permettent de voir le versant sud du Badile situé au centre de l'image.
Sur la gauche de la photo la Dente della Vecchia 2913 m, qui est une espèce d'Aiguille Dibona locale :

Le 3ème jour une longue et belle descente nous amène dans la vallée italienne du Piz Badile :

Dans la navette qui nous ramène en Suisse à notre voiture, une sensation de plénitude nous envahit. Nous avons le sentiment d'avoir vécu une aventure à la hauteur de son passé et de sa réputation.

 


 

© grandes-courses-alpinisme.com 2005-2017
Alpinisme - Webmaster - Conception : Béatrice Cardinale
Téléphone : 04.93.13.93.34 / 06.07.58.61.82 - Conditions de vente
Email :
Valid XHTML 1.0!