Retour vers accueil
Liste des Grandes Courses Alpinisme
SNGM
Cerro Torre - par Benjamin Guigonnet

le Cerro Torre pour Noël

Sommet d’exception
Cerro Torre - 20 jours

Un sommet qui fait rêver ! Une voie unique, la voie Ferrari est considéré comme la plus belle voie glacière au monde. Grimper dans un décors de crème chantilly !

Niveau : alpiniste confirmé. 5+ en glace. 6a en rocher

Noël approche doucement et comme par magie une fenêtre de beau temps se dessine.... Un créneau suffisant pour aller en découdre avec le fameux Cerro Torre et peut être plus encore ! 
Ça serait un beau cadeau ça !

Après quelques discussions entre grimpeurs nous apprenons que Venas Azules sur le Torre Egger, une voie ouverte en 2011 par les norvégiens Bjorn-Eivind Artun et Ole Lied semblent en conditions ! 
Encore une voie qui nous fait rêver...

Nous partons donc à Nipo Nino avec l'ambition de faire le Cerro Torre par la face Ouest : la voie Ferrari 600m/90°/M4 avec ses champignons collectors puis d'enchainer sur le Torre Egger pour répéter Venas Azules...

Le massif du Fitz Roy au soleil et l'ombre du massif du Cerro Torre.

Nous ne sommes pas les seuls à vouloir grimper le mythique Cerro Torre. Nous ferons l'approche avec Sean Villanueva et Stephane Hanssen, une équipe belge bien connu pour ses réalisations en libre en big wall mais qui rêve aussi de grimper le Cerro Torre et ses Mushrooms. Polyvalent le types !

Sur le chemin de Nipo Nino. Au fond dans les nuages, Le Cerro Torre comme on a l'habitude de le voir...

Nous emportons de quoi grimper plusieurs voies. Si on arrive pas à basculer coté ouest à cause de la neige on pourra toujours tenter l'arête sud-est, l’ancienne voie du compresseur. La météo est capricieuse dans le coin...

Dans nos sacs, nous emportons 3 jours de vivres, plus un gros jeu de friends qui serviront pour le Torre Egger en plus du matériel pour le Cerro Torre (10 broches, 3 friends).

Nous partons le lendemain du camp avancé vers les 3h30 du matin. C'est un peu tard pour notre projet mais malheureusement pour nous, nous avons accumulé un petit manque de sommeil ces derniers jours....

Nous remontons lentement au col Standhardt pour basculer coté ouest. La trace est faite et le regel correct, parfait!

Le soleil se lève, magnifique ! L'arête Sud-Est se découpe sur le ciel.
Encore bien enneigée. Quel classe cette ligne ! Faudra revenir...

 

J'arrive au col Standhardt. Déjà une petite course avec ses 1200 m de dénivelé.

Pour accéder au versant Ouest, nous faisons 3 rappels. Puis il faut descendre jusqu'au glacier soit 600m de perdu...

Après une courte traversée, nous rejoignons d'autres grimpeurs venus du Paso Marconi, la deuxième option pour accéder à la voie, plus simple mais plus longue.

De là, nous attaquons la montée vers le col de l'Espérance, 800 m de pente entrecoupée d'un court ressaut mixte.

Fred arrive au col. Les structures de givre nous fascine déjà.

Puis 200m de pente plus soutenue amène au 1er passage clé de la voie surnommé El Elmo.

Mais cette année les conditions de la voie sont exceptionnelles et El Elmo ne pose pas de problème particulier. 

Toutes les cordées de la journée s’arrêtent sous le col ou à El Elmo pour bivouaquer. Nous continuons tranquillement vers le sommet.

Le temps n'est pas au grand beau. Nous suivons des traces à l'aveuglette dans le brouillard. Surement une cordée partie du col ce matin.

Deg en action dans une longueur soutenue.

 Les formations de givre sont vraiment hallucinantes.

 

 Deg a tombé le sac pour grimper le headwall, un ressaut en glace à 90°.

 Tout doucement on se rapproche du sommet et la fatigue se fait sentir...

Il est 19h30 et nous arrivons enfin au pied de la légendaire dernière longueur qui a déjà bloqué pas mal de cordées. 
Mais cette année et peut être pour la première fois, on peut se protéger à l'aide de broches à glace facilement sur toute la longueur ! 

Il n'y a pas besoin de creuser le givre pour progresser et mettre des protections. Presque trop facile....!

Nous décidons de bivouaquer là et profitons du paysage. Nous avons parcouru environ 2600m de dénivelé positif et grimper avec des sacs lourds nous a bien fatigué. 
L'espoir d'enchainer sur une autre voie diminue peu à peu.

Un bivouac 5 étoiles pour notre réveillon de Noël.

 Le sommet et à droite le cheminement de la dernière longueur qui finit par un tunnel.




 

Au matin nous voulons tous les 2 grimper la longueur en tête...! 
Finalement après avoir gagné au célèbre jeu du "pierre, feuille, papier, ciseau", je m'élance dans la longueur !

C'est vraiment génial de pouvoir grimper ici !

Deg sort du tunnel.

 Le 25 décembre au matin nous sommes au sommet du Cerro Torre.

C'est vraiment grandiose d’être là !

D'un coté le Cerro Fitz Roy et la mère de nuage et de l'autre l'immense calotte glacière du Hielo Continental.

 

Joyeux Noël !

 J'observe Venas Azules sur le Torre Egger. Effectivement ça a l'air bon !

Après moult réflexion, nous décidons de redescendre dans la voie et d'abandonner le projet de traverser sur le Torre Egger. 
Le créneau météo nous semble juste, nous sommes bien fatigués et les chaussures de Fred se sont vraiment détériorées et ne sont plus assez chaudes. 

Ses pieds ont déjà souffert du froid. C'est notre 3ème ascensions et nous n'avons plus la râge du début et sommes suffisamment heureux d'avoir pu grimper cette voie.

Le temps se dégage et laisse apparaitre l'itinéraire.

 Les lunules sont en places, les rappels s'enchainent vites. Décidément c'est une ascension clé en main !

 Le Torre Egger à gauche et le Cerro Torre à droite.

 Le retour à Nipo Nino nous a réservé quelques surprises et a été plus dur que prévu !

Après une bonne nuit, il faut ranger le camp et tout ramener en ville. Gros sacs en perspective....

 Adieu les montagnes !

 Un petit hamburger accompagné d'une bière pour fêter ça.

Le voyage touche à sa fin. 
Nous sommes très heureux d'avoir eu la chance de grimper sur ces montagnes. 
Il faudra revenir pour tenter des voies moins classiques....

Merci à tout ce qui nous on conseillé sur place.


 

© grandes-courses-alpinisme.com 2005-2017
Alpinisme - Webmaster - Conception : Béatrice Cardinale
Téléphone : 04.93.13.93.34 / 06.07.58.61.82 - Conditions de vente
Email :
Valid XHTML 1.0!