Retour vers accueil
Liste des Grandes Courses Alpinisme
SNGM
Aiguille Verte couloir Whymper

Aiguille Verte couloir Whymper

Mardi 07 mai 2013, avec Nicolas Féraud, Frédéric et Samuel nous avons fait le couloir Whymper AD 600m, à l'Aiguille Verte 4122m.

Ce sommet merveilleux a été gravi la première fois par cet itinéraire et par : Christian Almer, Franz Biner et Edward Whymper, le 29 juin 1865.
Même la 6ème fois, et malgré la fatigue j'ai le coeur rempli d'émotions, c'est toujours un bonheur immense d'atteindre ce sommet à la petite pyramide de neige parfaite.

Nicolas et Frédéric bientôt au sommet :

Lundi 07 mai 2013, nous avons pris le train du Montenvers pour rejoindre la fameuse Mer de Glace. La météo n'est pas franchement avec nous, les prévisions sont optimistes...on espère vivement que ce sera le cas!

Nicolas et Frédéric sont à skis pour l'approche. Ils ont également pris leurs chaussures d'alpinisme pour le couloir Whymper proprement dit :

Avec Samuel nous sommes en raquettes à neige, c'est un peu plus physique qu'à skis de randonnée, mais, si j'ose dire, c'est toujours mieux qu'à pieds secs.
Sur le terrain, les options techniques choisies sont oubliées, nous sommes simplement content d'être là en montagne :

La neige tombée en abondance cet hiver permet encore d'éviter les raides échelles du chemin d'été du refuge du Couvercle 2687m.
Depuis bientôt 20 ans je m'acharne à passer par le 1er couloir alors que le second reste plus longtemps enneigé. Quelle erreur de débutant! Pour info, en ce début mai 2013, le bon couloir passe encore très bien.
Une centaine de mètres se remontent à pieds, merci à Nicolas pour la trace :

Dans ces conditions, bien sûr on est content de trouver le refuge. Le poêle à bois va nous permettre de nous sécher correctement :

D'un autre côté pour notre objectif on aimerait du beau temps :

Lever 00h55!
Départ du refuge à 1h40. Après une bonne heure dans le brouillard, ouf le beau temps s'installe.
A 4h40, grâce à une énorme coulée de neige on franchit facilement la rimaye au centre.
Samuel à la rimaye :

A 5h40, c'est le point du jour. La vue sur la face nord des Grandes Jorasses, 4208m, la Dent du Géant, 4013m, et le Mont-Blanc 4810m est géniale :

La machine Nicolas me relaye pour faire la trace, nous les retrouverons au sommet! Merci à lui d'avoir tracé la plus grande partie du couloir :

De notre côté avec Samuel on suit facilement dans la bonne trace :

A 6h il fait franchement jour, dans notre dos le paysage est grandiose :

Dans le couloir l'ambiance avec le lever de soleil est terrible :

A 6h15 le soleil pointe sur le sommet de la Pointe Walker alors qu'il est déjà sur le Mont-Blanc :

Frédéric dans le haut du couloir, Samuel et moi quelques dizaines de mètres derrière :

Nicolas et Frédéric à 6h50 au Col de la Grande Rocheuse 4051m

De notre côté avec Samuel nous terminons l'ascension du couloir Whymper :

Du col de la Grande Rocheuse le sommet est tout proche :

A 7h15, avec Samuel nous rejoignons Nicolas et Frédéric qui sont au sommet depuis 5 bonnes minutes :

Au sommet nous prenons quelques photos mais soumis au vent d'ouest, finalement nous faisons une bonne pause quelques mètres en contrebas :

Du sommet, au sud vue sur les Grandes Jorasses et au sud-ouest sur le Mont-Blanc :

A l'Est :
Au premier plan, un peu à droite la Grande Rocheuse 4102m.
Au second plan, de gauche à droite, l'Aiguille d'Argentière 3901m, le Tour Noir 3837m, la Pointe Kurz 3680m et la pyramide de neige le Dolent 3823m.
Au fond les hauts sommets du Valais, Weisshorn 4506m, Dent Blanche 4357m, Cervin 4478m, Grand Combin 4314m et Mont-Rose 4634m :

La plupart des relais pour effectuer la descente en rappels sont sous la neige, à la descente nous reprenons nos traces de montées :

Samuel dans le bas de la descente, un peu après le changement de couloir :

Un peu avant 9h30 nous sommes de retour à la rimaye :

Une petite pause nous permet d'observer notre ascension du jour l'Aiguille Verte par le couloir Whymper :

De leur côté Nicolas et Frédéric profitent de la bonne glisse pour rejoindre en douceur le refuge du Couvercle :

Pour nous avec Samuel en raquettes c'est plus physique.
Le paysage fait tout oublier, et d'ailleurs les refuges du Couvecle sont déjà là :

De retour à 11h au refuge nous faisons une bonne pause pour nous réhydrater et savourer cette ascension :

 

© grandes-courses-alpinisme.com 2005-2017
Alpinisme - Webmaster - Conception : Béatrice Cardinale
Téléphone : 04.93.13.93.34 / 06.07.58.61.82 - Conditions de vente
Email :
Valid XHTML 1.0!